Youtube Pinterest Flickr Facebook Instagram

Le Petit Homme du Blochmont

Le petit homme de Blochmont - Pays du Sundgau
cliquez pour agrandir l'image Le petit homme
de Blochmont

Il était une fois pendant les grandes guerres, trois soldats qui s'ennuyaient, un grenadier et deux fusiliers et qui décidèrent de déserter. Après de longues journées de marche, ils arrivèrent au Blochmont mourants de faim et de froid.
Les trois amis s'installèrent au château. Le grenadier en parcourant les appartements trouva de la vaisselle, des marmites et du bon vin. Ainsi commença pour eux une vie très agréable.

Un jour, le grenadier partit à la chasse avec l'un des fusiliers. L'autre resta au château quand tout à coup devant lui un petit homme tout ridé et misérable apparut, implorant du pain et du vin que le soldat lui servit aussitôt. Du pain tomba sur le sol, le fusilier se pencha pour le ramasser. C'est alors qu’un vieux bonhomme se mit à le frapper violemment avec ses béquilles et disparut en ricanant.

La même histoire arriva au deuxième fusilier.
Le grenadier lui ne se laissa pas faire. Avant que le vieux bonhomme ait pu réagir, le grenadier lui arracha ses béquilles et se mit à le frapper. Le petit vieux en échange de sa liberté lui avoua alors un secret.
"Derrière le troisième soupirail du souterrain il y a un trou très profond et un couloir avec des chambres où demeurent trois géants qui ont enlevé les trois filles du Roi du Portugal. Si vous arrivez à délivrer ces prisonnières leur père vous donnera une forte récompense."
Le grenadier laissa partir le petit vieux qui se sauva très vite.

Les trois compagnons partirent à la recherche du trou et y descendirent. Mais face aux trois géants, les deux fusiliers s'enfuirent. Le grenadier caché dans un tonneau réussit pendant le sommeil des géants à retrouver les princesses. Mais pour les délivrer il fallait affronter les trois monstres.

Après un dur combat où il fut grièvement blessé, il eut encore la force de préparer un panier et une corde pour délivrer les jeunes filles. Lorsque lui-même remonta dans le panier, il vit qu'une épée tranchait la corde et il retomba au fond de l'abîme. A bout de forces il s'évanouit. Lorsqu'il rouvrit les yeux, il vit le petit homme qui lui apprit que ses deux compagnons l'avaient trahi. Une fois rétabli le grenadier put prendre la route. Le bonhomme de Blochmont lui donna un cheval et une bourse pleine de ducats d'or.

Il put ainsi rejoindre le palais royal et demanda à voir le Roi. Les jeunes filles le reconnurent comme leur sauveur et les deux imposteurs furent brûlés dans des chaudières d'eau bouillante.
Le grenadier épousa la plus jeune des soeurs. Ils voulurent revoir le petit bonhomme. Mais celui-ci demeura pour toujours introuvable.